Mise au vert

Préparation en vue de la MLS!

Sounders de Seattle c. Galaxy de Los Angeles

Sounders de Seattle c. Galaxy de Los Angeles

JUNINHO ASSOMME LES SOUNDERS

Le Galaxy de Los Angeles, redoutable à l’extérieur la saison dernière, a remporté le premier match de la saison 2011 de Major League Soccer 1-0 contre les Sounders de Seattle. Juninho a été le seul marqueur des siens.

Ce match connu sous le nom de Coup d’envoi 2011 confrontait le Galaxy, équipe détentrice du Trophée des partisans qui récompense la troupe ayant obtenu le plus grand nombre de points en saison régulière et probablement le club le plus médiatisé de la ligue, aux Sounders, champions de la Coupe des États-Unis en 2010. En route vers leur triomphe, les Sounders s’étaient permis d’éliminer les amis de Beckham (qui jouaient sans lui) en quarts de finale, mais ces derniers s’étaient ensuite vengés en séries éliminatoires de la MLS, corrigeant Seattle en remportant les deux matchs de la série, y compris l’aller au Qwest Field, le stade ayant enregistré la meilleure assistance moyenne de la saison.

Les Sounders commençaient mardi leur troisième saison dans la MLS, toujours menés par l’Allemand Sigi Schmid. Le club n’a pas apporté le genre de changements de taille effectués par le Galaxy; Edson Buddle parti en Allemagne, Los Angeles, qui avait déjà acquis le buteur des Red Bulls Juan Pablo Ángel, s’est tourné vers l’attaquant de Toronto Chad Barrett, qui pourrait bien être le partenaire du Colombien et lui permettre de souffler un peu de temps à autre.

C’est donc un défi de taille, contre une équipe aspirante à la Coupe de la MLS, qui se présentait au coup de sifflet initial pour les Sounders, d’autant plus qu’ils avaient appris quelques minutes avant celui-ci le départ de l’international suisse Blaise Nkufo, dont la famille réside à Vancouver (un détail dont s’est rapidement emparé la blogosphère, mais les Whitecaps ont affirmé n’avoir aucun intérêt pour le joueur).

C’est dans un 4-4-2 parfois près du 4-1-3-2 que se sont présentés les Sounders. L’attaquant Fredy Montero jouait légèrement derrière O’Brian White, un ancien du Toronto FC. Le Cubain Osvaldo Alonso était le plus en retrait des deux milieux centraux, devant la défensive.

Los Angeles, sans leur gardien titulaire Donovan Ricketts, blessé, s’alignaient eux aussi en 4-4-2, avec Mike Magee au poste d’Ángel, malade. Landon Donovan et David Beckham se partageaient les ailes.

Première mi-temps

On a très tôt senti une volonté d’attaquer l’axe du côté de Los Angeles. Par deux fois, le Galaxy a tenté sans succès le long ballon par-dessus les défenseurs, et Donovan et Beckham ont tous deux eu tendance à couper vers le centre pour servir leurs attaquants. Le soutien des latéraux était donc essentiel en phase d’attaque, mais les conditions météorologiques ont rendu difficile toute longue séquence de possession.

Seattle a rapidement réagi en tentant d’utiliser l’espace laissé derrière le latéral gauche Todd Dunivant, ce qu’ils ont réussi à faire à quelques reprises. La majorité des attaques des Sounders sont d’ailleurs venues de ce côté, quoique la plupart des véritables tentatives ont été le résultat d’erreurs de la défensive californienne. Le travail de Landon Donovan en défensive est également digne de mention, non pour son efficacité, mais bien parce que le fait qu’il ait constamment assuré un repli laisse envisager qu’effectivement, pour la première fois depuis des lunes, il est reposé en début de saison.

Deuxième mi-temps

Après le repos, le Galaxy n’était plus exactement le même; une assurance accrue, plus de confort avec le ballon et, surtout, Donovan et Beckham sur des ailes différentes. Cette modification tactique a eu des effets remarquables. La défensive de Seattle s’est soudainement retrouvée plus confuse et Dunivant, sans Donovan devant lui, a semblé plus responsable avec le ballon, et c’est sans véritable surprise qu’il a été à l’origine du but de Juninho, qui a surgi du milieu de terrain dans un espace qu’avait libéré Dunivant en attirant Friberg vers le flanc gauche.

Les deux milieux centraux de Los Angeles ont reculé quelque peu après le but afin de contenir les avancées de Montero et de Friberg ainsi que le jeu de Lamar Neagle, entré pour remplacer White, qui tentait de trouver les espaces devant la ligne de quatre défenseurs. L’entrée en jeu de Michael Stephens, trois minutes avant celle de Neagle, a placé le Galaxy dans un système à cinq milieux, Donovan le plus avancé. Bruce Arena a également fait entrer Jovan Kirovski, un vétéran qui aurait sans doute été utile pour écouler les minutes vers l’avant si ses coéquipiers l’avaient servi.

Le Galaxy, conscient de la météo, semblait heureux par moments de laisser la possession du ballon aux Sounders. Ce jeu dangereux aurait pu brûler L.A., qui ont cependant bien défendu les ballons aériens des joueurs de Seattle repoussés vers les ailes.

Mot sur l’ambiance

Première leçon : les partisans de Seattle ont de bons bras. Pendant de longues minutes, avant le coup d’envoi, de nombreux drapeaux et écharpes aux couleurs de leurs favoris ont recouvert les tribunes du Qwest Field, rempli à craquer malgré la pluie – le poncho en plastique est à la mode. Les partisans des Sounders ont établi deux records d’assistance au cours des deux dernières saisons, et en ont établi un autre lors de ce match avec 34 633 spectateurs, mais comme l’indique leur fiche de 8 victoires, 3 nuls et 4 défaites chez eux en saison régulière en 2010, il manque certains éléments au Qwest Field pour en faire une forteresse. Cela dit, il sera visiblement intimidant d’aller jouer à Seattle lorsque l’équipe sera une véritable candidate au titre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :