Mise au vert

Préparation en vue de la MLS!

Étoiles de la MLS c. Manchester United

Étoiles de la MLS c. Manchester United

EN 2018, JE SERAI MEILLEUR QUE FERGIE

 

Je l’avoue bien volontiers, j’éprouve énormément de difficultés à m’intéresser aux matchs des étoiles. Incapable de supporter les patineuses s’échangeant 21 buts, les footballeurs-qui-jouent-avec-leurs-mains semblant jouer encore plus au ralenti que d’habitude ou encore Bud Selig arrêtant tout bonnement un match sous prétexte qu’il n’y a plus de lanceurs, je ne faisais pas le long trajet de ma cuisine à mon salon avec l’enthousiasme juvénile de Selena Gomez dont le portable vibre pour la cinquième fois cette minute-ci. Le match des étoiles de la MLS allait commencer, avec un grand « bof! » dans mon cœur.

J’admets donc que j’ai regardé cette rencontre d’un œil distrait, voire absent par moments (le téléphone a sonné, en plus, juste pour faire exprès). Je plaide coupable; d’aucune façon, je n’ai aidé ma cause, puisque j’ai regardé le match des étoiles avec l’ordinateur sur les genoux. Loin de passer ma soirée à surveiller les mots-clics #MLSALLSTARGAME, #MANUTD et #ROONEYSHAIRISLAMEBECAUSE, j’ai sauvagement sévi dans la ligue espagnole à Football Manager 2010 avec mon Real Madrid (je n’aime pas me compliquer la vie). C’est d’ailleurs l’âme en paix que j’ai retraité sous les couvertures [NDLR – Menteur, il faisait trop chaud, tu étais sur les couvertures.], puisque j’ai enregistré ma partie à la suite d’un retentissant 0-1 à Barcelone, et même pas contre l’Espanyol. À vrai dire, je suis assez fier de ma gestion de ce match, quoi que le vieux Messi (on est en 2018 dans le jeu) était blessé. Qu’importe, on a gagné, et l’histoire de ce type-là me donne envie d’aller porter mon CV au stade Saputo.

Alors, résumé du match : Manchester United a gagné.

Enfin, selon l’acception radicale de résumé, je devrais mettre un peu de viande autour de l’os (celui que les étoiles ont frappé, probablement), mais ce 0-4 reflète assez bien l’allure du match, selon mon œil gauche. Et il est plus fort que le droit, m’a dit l’optométriste.

Et il est temps que cessent ces matchs entre étoiles de la MLS et clubs étrangers. Voilà, je l’ai dit.

C’est vrai, ce n’était que la troisième fois que la MLS perdait ce genre de duel – il y en a eu neuf jusqu’à maintenant. Les étoiles ont même battu Chelsea en 2006 (cela dit, c’était le Chelsea de Mourinho, ce qui signifie probablement qu’il jouait avec leurs têtes), mais c’est neuf buts en deux ans qu’elles se prennent contre des Red Devils qui arrivent fins prêts, après deux ou trois matchs contre des clubs de la MLS, à ficher aux meilleurs éléments de celle-ci une raclée mémorable. Loin de rehausser le profil de la Ligue, ces matchs des étoiles l’enfoncent. Quand on joue contre Fulham ou West Ham, ces grands clubs européens (!), ça passe. Mais un Manchester United qui a presque fini de retrouver ses repères, c’est comme Sir Alex : ça ne pardonne pas.

Si ce n’était que de moi, fini le match des étoiles (peu importe la discipline sportive en fait, et même à l’impro), et fini le World Football Challenge présenté par Herbatruc. Les équipes de la Ligue se retrouvent avec des calendriers absolument congestionnés – d’ailleurs, c’est quoi cette idée, Red Bull, d’envoyer votre club jouer la Emirates Cup? – qui non seulement ne laissent pas de répit aux joueurs, mais nuisent également à la qualité du jeu et, par conséquent, au spectacle offert aux partisans et, par conséquent, aux cotes d’écoute et, par conséquent… pas besoin de faire un dessin.

Bref, Manchester United a gagné. Reste à voir s’ils seront assez bons pour gagner 0-1 contre Barcelone, eux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :