Mise au vert

Préparation en vue de la MLS!

Le plaisir d’être là

Dévoilement du nouveau maillot de l’Impact

LE PLAISIR D’ÊTRE LÀ

Un élément en particulier se dégageait de l’ambiance qui régnait au Centre des sciences de Montréal pour le lancement du nouveau maillot de l’Impact : le plaisir d’être là.

La première personne croisée en entrant? Le Cubain préféré des Montréalais, Eduardo Sebrango. Le sourire fendu jusqu’aux oreilles, il a serré la main des partisans qui l’ont reconnu pour ce qu’il est : un attaquant mythique de l’histoire de l’Impact.

Les préposés au vestiaire, loin d’être blasés, auraient pu servir de modèles à bien des fatigants qui traitent nos manteaux comme des tas de guano dans certains bars de la métropole. Ces mêmes débits de boisson auraient également dû envoyer leurs gorilles côtoyer les gens de la sécurité sur place – j’ai d’ailleurs pu échanger une blague de système métrique avec l’un d’eux.

Dans l’ensemble, les gens rencontrés au cocktail n’étaient pas venus y faire leurs m’as-tu-vu. S’il est vrai que l’alcool gratuit incite parfois à se donner une aise factice, la plupart des invités s’avéraient faciles d’approche, loin des hipsters de l’avenue Mont-Royal.

Joey Saputo était content d’être là. Ah! qu’il était content le Joey. Lorsque Mise au vert l’a rencontré après le dévoilement du maillot, le président du club a lui-même levé son verre et initié un toast.

Même nos vedettes québécoises (ainsi que le 12e « joeur ») étaient heureux de faire partie de ce bain de foule. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de parader devant une trentaine d’Ultras quand on s’appelle Jean Pascal, Geneviève Borne ou Maripier d’Occupation double.

Mais par-dessus tout, ce sont les joueurs qui personnifiaient le mieux ce bonheur d’être là. Donovan Ricketts, cette grande pièce d’homme, a semblé s’amuser comme un enfant d’école sur le podium. Visiblement choyé, il était tout sourire lorsqu’il a discuté avec les nombreux partisans venus lui réclamer un autographe, une photo ou un simple brin de jasette (s’il lance en entrevue qu’il aimerait jouer pour l’Impact jusqu’à l’âge de 60 ans, mes excuses; c’est moi qui lui ai mis ça dans la tête).

Un grand partisan de l’Impact, Louis Savard, m’a accompagné au Centre des sciences. Ravi en sortant de la soirée? Et comment! La disponibilité et la modestie de nos nouveaux représentants ont enchanté l’ami Savard : « Les joueurs s’arrêtent, tu leur serres la main, ils te regardent dans les yeux », m’a-t-il confié en précisant que certains autres footballeurs avaient raté le coche à bien des égards.

« Zarek Valentin avait l’air d’avoir décroché le gros lot. Le gars vient de déménager de Los Angeles, il s’en vient à Montréal, il va peut-être déchanter quand il mettra ses deux pieds dans la neige ou dans la sloche, mais il est content d’être là, contrairement à Sinovic et Ching. »

Mais quand on rencontre l’ancien capitaine de Sinovic et qu’il se présente par un simple et humble Hi, I’m Davy, on se console bien facilement.

***

OBSERVATIONS EN BREF

– Justin Braun a de la difficulté avec l’anglais teinté d’un accent québécois, en l’occurrence Hi, my name’s Ollie. La réponse du grand attaquant? Your name is Zolly?

– Nelson Rivas ne ressemble peut-être pas tant que ça à Mike Tyson, mais la circonférence de son cou doit être égale à celle de mon tronc. Je m’en tiendrais loin si j’étais Landon Donovan.

– La boutique installée au Centre des sciences a carrément été prise d’assaut au moment de son ouverture. Au fait, je me suis procuré l’authentique maillot bleu, et je mangerai du Kraft Dinner jusqu’à ma prochaine paie.

– Patrice Brisebois se serait cru au Centre Bell en 2003 : certains invités l’ont hué.

– Didier Drogba n’était pas sur place. Je répète : Didier Drogba n’était pas sur place.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :