Mise au vert

Préparation en vue de la MLS!

Les quatre jeudis (19 janvier 2012)

LES QUATRE JEUDIS

Grosse semaine d’un point de vue personnel et du point de vue de la MLS. Repêchages à profusion (bon, d’accord, seulement deux, mais c’est plus que dans n’importe quelle autre ligue), camps d’entraînement, transferts et recrutement… sans compter l’Europe.

Allons-y donc pour quatre courtes observations là-dessus en ce jeudi.

Calum Mallace : un honneur partagé

C’est un Calum Mallace emballé par la victoire des Giants de New York (« Je passe beaucoup de temps à Milwaukee, où il y a beaucoup d’haïssables [obnoxious] partisans des Packers ») qui m’a parlé dans son anglais au tout léger accent écossais – j’insiste sur « tout léger » – dimanche soir dernier. Non seulement Aaron Rodgers et ses potes avaient-ils perdu, mais trois jours auparavant, l’Impact avait repêché Mallace avec le premier choix de la deuxième ronde (20e au total) du SuperDraft de la MLS. De quoi rendre un jeune homme de 22 ans heureux, en somme!

La sélection du milieu de terrain est entrée dans l’histoire de l’Université Marquette puisque Mallace demeurera à jamais le tout premier joueur issu de cet établissement repêché au cours d’un SuperDraft. C’est un honneur qui ravit le nouveau protégé de Jesse Marsch, mais le principal intéressé n’hésite pas à accorder une bonne part du mérite à ses pairs et à son entraîneur. « Tous ensembles, nous avons insufflé un vent nouveau sur le programme de Marquette. Nous étions une équipe, un tout, une famille. »

S’il est prêt à entamer la prochaine étape de sa carrière de footballeur à Montréal, Calum Mallace en a encore long à apprendre sur nos habitudes : « Des frites, de la sauce et du fromage? Ça semble absolument génial! »

Pas durant le camp d‘entraînement, par contre.

Un classique?

Il fallait être un peu hypnotisé pour regarder l’intégrale du Clasico d’hier entre le Madrid et le Barça. Être fasciné par ces deux équipes, qui réussissent à faire 90 minutes à heure de grande écoute dans un tournoi national de football sans réellement jouer au football. Bon, d’accord, surtout le Madrid. Reste que c’est presque un exploit.

La bonne nouvelle, c’est que Jose Mourinho n’a mis de doigt dans les yeux de personne. Que Ronaldo a au moins essayé de jouer et marqué contre une grosse équipe. Que Messi, bien qu’il ait souvent été tenu à l’écart des zones dangereuses, a servi une passe magistrale à Abidal pour un deuxième but bien mérité.

La mauvaise, c’est que ça recommence mercredi prochain. Et que même si on se lamente constamment du fait que ce n’est plus vraiment intéressant, le Clasico, on le regardera tous quand même.

Newcastle United surprend tout le monde

Non, Newcastle n’est pas que le nom d’une des meilleures bières au monde. C’est aussi le nom du meilleur club d’Angleterre (non, je n’ai pas vraiment d’argument pour appuyer cette affirmation) situé dans la plus belle ville d’Angleterre (plein d’arguments ici). Et ce club surprend.

Invaincus pendant 11 journées en début de saison, les Magpies se sont hissés jusqu’à la troisième place du classement, ce qui lui conférait un petit quelque chose de chic. Deux victoires au cours des neuf journées suivantes ont évidemment mis un terme aux fantasmes des Geordies, mais le septième échelon de la Premier League est un gigantesque compliment envers un club qui était en deuxième division il y a deux saisons. À n’en point douter, le Curly One (Fabricio Coloccini) est absolument formidable depuis août, et que dire de Demba Ba!

Newcastle jouera également à Brighton & Hove en quatrième ronde de la FA Cup à la fin du mois, un voyage tout à fait négociable pour les hommes d’Alan Pardew. Peut-on rêver à un premier grand trophée depuis la Coupe des villes de foires de 1969 (6-2 au total des buts contre Újpest Dózsa) et à un premier sacre en FA Cup depuis 1955 (3-1 contre Manchester City)? Si Portsmouth a pu gagner en 2008…

MLSSoccer.com

Un peu d’autopromotion pour terminer. Ces derniers temps, j’ai eu le bonheur de collaborer avec le site officiel de la MLS en ce qui a trait à la couverture de l’Impact (en anglais évidemment). Vous pourrez trouver mes articles ci-dessous.

Impact get a little Canuck flavor in Supplemental Draft

Mallace proves to be a SuperDraft steal for Impact

No regrets for Ching on first day of Impact training camp

Montreal say they plan to bring Wenger along slowly

Impact’s Marsch: We know who we’re taking at No. 1

Publicités

Une réponse à “Les quatre jeudis (19 janvier 2012)

  1. Julie 2012/01/19 à 16:54

    Tiens, la poutine! ;)
    Ça m’a l’air d’être un bon Jack, ce Calum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :