Mise au vert

Préparation en vue de la MLS!

Le 4-3-3 de Mise au vert (23 janvier 2012)

LE 4-3-3 DE MISE AU VERT

C’est bien connu; depuis que Barcelone gagne des trophées à n’en plus finir, la croyance veut que le 4-3-3 soit la voie du succès. Parlez-en à Aron Winter, dont la formation a entraîné les miracles que l’on connaît à Toronto, ou encore à Ian Holloway, qui a connu une saison remarquable à la tête de Blackpool l’an dernier.

C’est pourquoi, dans un souci de rigueur et afin de gagner des trophées, Mise au vert se met sur son 4-3-3. Voici donc, dans l’ordre, quatre choses que nous avons apprises au cours de la dernière semaine, suivies de trois personnes ou clubs en hausse et de trois personnes ou clubs en baisse.

Ce qu’on a appris cette semaine

1- Les rumeurs n’ont peut-être rien de fondées, mais tout de même : Ballack? Toni? Del Piero? Ça fait parler, et ce, à un point tel que le réputé France Football spécule sur un possible transfert de l’Impact. Par le passé, il est arrivé que FF mentionne le club montréalais en raison d’un transfert confirmé, comme celui de Nelson Rivas, ou encore parce qu’un joueur évoluant dans un club français effectuait un essai ici. Nous en sommes maintenant au point où les rumeurs impliquant l’Impact sont reprises dans une publication comme France Football. Pas de doute, c’est la première division.

2- Quiconque a regardé la première mi-temps de Manchester City-Tottenham a voulu se rouler en boule dans un coin, pleurer jusqu’à ce que la mort arrive et annuler les funérailles pour cause de désespoir trop avancé. Quiconque a résisté pour regarder la deuxième mi-temps en aura été quitte pour de fortes émotions, particulièrement en fin de match. Mario Balotelli, qui aurait probablement dû être expulsé pour s’être essuyé les crampons sur Scott Parker, a transformé un penalty qu’Howard Webb a sifflé en toute fin de rencontre. Et qui l’eut cru? Balotelli a souri. Vous avez bien lu : Balotelli, après avoir marqué un but, a été capable d’exprimer une certaine forme d’émotion.

3- Ce n’est pas nouveau, mais celle-là n’est pas mal. Les journalistes sont tout à fait susceptibles de se faire avoir par de faux comptes Twitter. Aussi Filippo Ricci, de la Gazzetta dello Sport, a-t-il relayé une information selon laquelle Harry Redknapp, l’entraîneur de Tottenham, avait démissionné après le match de dimanche, en précisant que la primeur provenait de Sky Sports News. Or, ce n’était pas la chaîne anglaise, mais bien un imposteur, dénommé @SkySporksNews, qui avait lancé la fausse nouvelle.

4- Kaká l’a encore. À voir ici.

En hausse

1- Clint Dempsey. Après avoir marqué trois filets dans la victoire de Fulham en FA Cup le 7 janvier, l’Américain a récidivé contre Newcastle United samedi en plantant trois autres buts dans un mémorable (enfin, sauf pour ceux qui ont une tuque des Magpies; je plaide coupable) succès de 5-2. Patrick Leduc, qui avait mentionné Dempsey parmi ses révélations sur les ondes de RDS, n’était pas peu fier.

2- Borussia Dortmund. Avant la pause des Fêtes, les champions allemands ont eu toutes les misères du monde à éliminer le Fortuna Düsseldorf, qui évolue en deuxième division, dans le cadre de la Coupe d’Allemagne (0-0, 4-5 aux tirs au but). En perte de vitesse donc? Pas du tout. La troupe de Jurgen Klopp a célébré son retour à la compétition en grand avec une explosion de buts à Hambourg (1-5).

3- Lionel Messi. Mais au sens littéral. Vous avez vu son premier but, de la tête, contre Málaga? Quelle élévation!

En baisse

1- Bayern Munich. « Il ne se croit probablement pas prêt à franchir l’étape du Bayern. » « Il a peur. » Tels étaient les mots du défenseur Holger Badstuber et de l’ailier Arjen Robben, du club de la Bavière, en référence à Marco Reus, l’ailier du Borussia Mönchengladbach qui a refusé une offre du Bayern afin de rejoindre le club de son enfance, le Borussia Dortmund, au terme de la présente saison. La réponse de Reus? Un but et une passe décisive dans la victoire de 3-1 de Gladbach contre le Bayern vendredi dernier. Tiens tiens.

2- Mustapha Jarju. On disait de lui il y a quelques jours à peine qu’il serait surprenant de le voir quitter Vancouver en raison de son imposant salaire (470 000 $ par année), mais voilà que l’attaquant n’est plus un membre des Whitecaps. Le club et l’international gambien ont mis fin à l’amiable à leur association, mais il y a fort à parier que les partisans britanno-colombiens l’auront longtemps sur le cœur. Faire le saut d’une deuxième division belge à un club d’expansion de la MLS aura été trop difficile pour Jarju, qui n’aura endossé le maillot des Whitecaps qu’à 10 occasions sans grande réussite.

3- Andrey Arshavin. Déjà peu populaire chez les partisans d’Arsenal, l’ailier russe a trouvé le moyen de se faire davantage d’ennemis dimanche contre Manchester United. Envoyé comme remplaçant d’un excellent Alex Oxlade-Chamberlain, Arshavin a été hué lors de son entrée en jeu et n’a pas aidé sa cause en ayant l’air d’un poteau sur pattes sur le but vainqueur des Red Devils. La pression se fait de plus en plus forte sur Arshavin et sur son entraîneur, Arsène Wenger, à qui les huées étaient certainement en partie destinées…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :